Dear Dad

Cela fait un moment maintenant qu’on ne s’est pas vu, qu’on ne se parle plus.

Sûrement à cause de ma propre fierté, peut-être à cause de ton incompétence à pouvoir tenir ton rôle de père, ou tes mensonges voire sûrement à cause de tes fausses promesses, qui sait !

Sais-tu ce que c’est pour un enfant d’entendre promesse sur promesse, et que rien ne se réalise , Sais-tu ce que c’est d’attendre à la fenêtre l’arrivée de quelqu’un qui ne vient pas ? Sais-tu ce que c’est d’attendre un appel qui ne vient pas ? Sais-tu ce que c’est de fixer le téléphone sans qu’il ne sonne ?

Sais-tu ce que c’est de faire semblant que rien ne nous touche ? Sais-tu ce que c’est d’être un père et de se soucier de ses propres enfants ? Sais-tu ce que c’est pour un enfant d’avoir des informations sur son propre père par l’intermédiaire d’autres personnes ? Sais-tu ce que c’est d’entendre son enfant pleurer et de ne rien pouvoir faire pour le consoler ?

Je vais répondre directement pour toi. La réponse est tout simplement non.

En grandissant, on pourrait croire que la douleur et la blessure se réduit. On pourrait juste le croire. Ou alors peut-être que c’est parce que certains sont plus forts que d’autres. Il paraît que guérir c’est accepté les choses. Mais dans ce cas, est-ce qu’il faut que j’accepte d’avoir été abandonné par toi ?

Mais j’aimerai juste savoir si l’abandon est une bonne chose, et si ce n’est pas le cas alors pourquoi l’as-tu fait ? Pourquoi pour toi c’était acceptable de nous laisser sans un regard en arrière ?

On a grandi, j’ai grandi. Je suis maintenant capable d’entendre les réponses à ces questions. Je pense être à présent capable de tout entendre. J’ai aussi besoin de réponse pour refermer la blessure une bonne fois pour toute. Pour pouvoir tourner la page.

Oui, j’ai toujours mal chaque fois qu’on me parle de toi, chaque fois qu’on me demande qui est mon père. Avec le temps, j’ai appris à dire que je n’avais qu’un géniteur. Puisque par définition : un père c’est quelqu’un qui est présent dans la vie de ses enfants, qui passe du temps avec eux, qui s’en occupe, qui s’intéresse à eux. Ce n’est pas quelqu’un qui part, ce n’est pas quelqu’un qui abandonne, et c’est encore moins quelqu’un qui s’en fiche de ses enfants au point de les laisser sans nouvelles directes depuis plus de 10 ans.

J’ai tout l’amour dont j’ai besoin dans ma vie. La question n’est absolument pas là. Il faut que cette blessure se referme. Il faut que toute la colère que j’ai en moi disparaisse. Il faut.. C’est épuisant de ressentir autant de colère, épuisant d’être toujours sur la défensive. C’est épuisant de t’en vouloir.

Alors je décide de pardonner sans rien savoir. Tout simplement parce que je mérite mieux.

signature
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.