Asthme

L’asthme est une maladie respiratoire chronique due à une inflammation permanente des bronches. Il se manifeste par de crises, caractérisées par des épisodes de gêne respiratoire, de respiration sifflante, de toux sèche ou de sensation d’oppression dans la poitrine.

Définition tiré du site Ameli

D’après le site Santé publique France, on compte plus de 4 millions de personnes asthmatique en France. Je fais partie de ces 4 millions.

**********

Au début quand on a appris que j’étais asthmatique, c’était assez folklorique. Je ne suis pas certaine que ce soit réellement le mot le plus adéquat après réflexion. On m’a déclaré asthmatique dès l’âge de 4 ans et à partir de là, j’ai passé plus de temps à l’hôpital que chez moi, ou encore à l’école. Parfois, je faisais une crise une fois par semaine parfois deux fois et parfois, je n’en faisais aucune pendant plusieurs semaines.

J’ai vu des dizaines de médecins, effectué énormément d’aller-retour entre ma maison et l’hôpital. J’ai essayé beaucoup de régime afin de savoir si mon asthme provenait de mon alimentation ou non.

Il faut savoir qu’encore aujourd’hui, l’asthme est une maladie encore méconnue. Notamment dans les DROM.

En effet, il faut savoir que cette maladie peut soit être d’ordre génétique soit provenir de facteurs environnementaux tels que les allergènes (acariens, moisissures, etc…) présents sur le lieu de travail ou sur le lieu de travail, le froid, certains médicaments, l’exercice physique ou encore les irritants extérieures comme la fumée, la pollution de l’air, etc…

asthme resumé

Je n’écris pas cet article pour me plaindre d’être asthmatique. Cela fait bien longtemps que j’ai cessé de m’en plaindre. Aujourd’hui je vis avec. Pendant longtemps j’en ai eu peur, puis honte, au point de me cacher pour prendre mon inhalateur. Et pour finir, la colère a fini par prendre le dessus. A chaque fois, je me demandais pourquoi je ne pouvais pas faire tout ce que mes frères faisaient ? Pourquoi je ne pouvais pas faire autant de sport ? Jouer dehors ? Même pas en rêve. C’est difficile pour une enfant de se dire que même jouer comporte des risques.

asthme : crise hôpital

C’est difficile d’être asthmatique enfant, c’est beaucoup de restrictions. Et puis, au fur et à mesure on s’y fait. J’ai appris à gérer mon asthme, je veux dire réellement en allant en cure thermale. Avant ces cures, je pensais qu’il existait un moyen de guérison mais il n’y en a pas. On apprend à vivre avec tout simplement. On le gère avec un traitement de fond, ainsi qu’un traitement de crise.

Asthme : traitement

En cas de crise, (je parle pour mon cas), le froid m’aide à me calmer. Je fais également des exercices de respiration, ainsi que la vapeur de la bouilloire, j’ai également un humidificateur d’air. Ce qui fonctionne pour moi, ne fonctionne pas forcément pour les autres.

**********

Si aujourd’hui, je décide de vous parler de ce sujet, c’est tout d’abord parce que j’avais envie d’en parler pour que le plus grand nombre en prenne conscience et ensuite parce qu’il y a quelques jours j’ai dû faire un « petit » aller-retour aux urgences par rapport à une crise sortie de nulle part après pas mal de temps sans y aller. Et pendant que j’avais mon masque pour respirer, les gens n’arrêtaient pas de m’observer, avec ces regards compatissants et emplis de pitié.

Il y a pire que d’être asthmatique mais il y a mieux aussi. Alors oui, il y a des moments où j’ai du mal. Le simple fait de respirer me demande un effort assez important et il y a d’autres moments où je peux être comme le commun des mortels : normal. Alors s’il vous plaît ,cessez de regarder les gens comme ça. Pour ma part, je me sens comme une pestiférée et j’ai horreur de ça. D’ailleurs, j’ai tendance à être hargneuse avec ces regards.

En écrivant cet article, je ne demande pas votre compassion ou de pitié. Je cherche uniquement à faire prendre conscience de certaines choses.

asthme : pin pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Instagram